shutterstock_1046686756.jpg

eCall, l’indispensable allié en cas d’incident

Revenir aux catégories

eCall : ces quelques lettres pourront peut-être bientôt vous sauver la vie au volant.

Derrière ce nom à consonance anglo-saxonne se cache en effet un dispositif d’urgence obligatoire sur tous les nouveaux modèles de voiture depuis le 31 mars 2018.

2500 vies pourraient être sauvées annuellement d’après la Commission européenne.
Pour les chanceux qui n’auraient pas eu encore à faire connaissance avec le eCall sur le bord de la route, nous faisons le point sur ce qu’il vous faut retenir.

Agir vite pour sauver des vies, la mission d’eCall

En cas d’incident au volant, il faut savoir agir vite. Le temps est souvent notre pire ennemi dans ces situations de stress intenses. Les secours peuvent être difficiles à contacter, parce que votre réseau de téléphone est défaillant, mais aussi parce les bornes d’appel se font de plus en plus rares sur les routes.
eCall pour Emergency Call, propose de remédier à cela en offrant un dispositif embarqué permettant de déclencher automatiquement (en cas de choc violent via une carte SIM embarquée) ou manuellement (via une touche SOS) les secours en cas d’incident.

Une double connexion est établie avec un centre d’appel, vocalement, permettant à l’automobiliste de dialoguer avec l’opérateur pour l’informer de la situation, mais aussi via une transmission technique donnant au centre d’appel la géolocalisation, le type de voiture et des éléments liés à l’incident comme le déclenchement des airbags.

shutterstock_1175586619.eps

Le service est par ailleurs gratuit.

Une mise en place depuis avril 2018 … pour les nouveaux modèles

Ce dispositif de sécurité a vu le jour en avril dernier en application d’une directive européenne datant de 2015. Pour autant, votre véhicule n’est pas nécessairement équipé du système, et ce, même si vous l’avez acheté après le 31 mars 2018. Les seuls modèles concernés de manière automatiques sont ceux qui n’étaient pas en production avant cette date. Certains constructeurs ont cependant décidé de devancer l’obligation légale.

Ainsi, il faudra compter de longues années avant que tout le parc automobile européen en soit équipé. A noter que l’on parle ici d’Europe car ce sont tous les pays de l’Union européenne qui sont visés par cette mesure.

La Commission européenne considère qu’il faudra attendre 2035 avant que tous les véhicules en soient dotés.

Un renchérissement très relatif du coût de l’automobile

Si le service est gratuit, on peut cependant se demander si cette mesure, qui a un coût certain, ne va pas mécaniquement augmenter le coût d’achat d’un véhicule.

Sur ce point, soyons rassurants, les constructeurs annoncent qu’ils prennent en charge la mise en place du dispositif. Le coût estimé étant de 150 à 200 euros par véhicule, il ne pourrait dans tous les cas pas renchérir de plus d’1 % le coût d’une automobile à 15 000 euros par exemple.

Sur la route, chaque seconde compte et ce dispositif fera gagner à coup sûr un temps précieux aux secours le cas échéant.
Réjouissons-nous de cette avancée : bonne route à toutes et à tous, soyez prudents … avec ou sans eCall !

Consultez nos autres conseils d’experts

Capture d’écran 2019-04-12 à 16.10.07.png

Trouvez votre revendeur grâce à notre carte interactive

Cliquez ici